L'albatros et la mésange

Éditeur QUEBEC AMERIQUE
Paru le
Papier ISBN: 9782764438480
Disponibilité en librairie :
Quantité

Mélodie et Jean-Baptiste ont 17 ans. Il vit au sein d'une famille nombreuse; elle cohabite avec sa mère. Mélodie tente de survivre à une peine d'amour dévastatrice; Jean-Baptiste lutte contre une éducation religieuse envahissante. Elle prend ses études à coeur; il se donne tout entier à son projet sur l'éthologie, l'étude du comportement des animaux. Ils apprendront à s'apprivoiser sous l'ombre des grands arbres du mont Royal, partageant leurs découvertes et leurs révoltes en ce printemps des oiseaux. Dominique Demers nous livre un roman empreint de passion. Son récit touchant aborde avec une grande sensibilité la réalité de deux adolescents, lui surdoué, elle déchirée, tout en réussissant à approfondir des sujets universels, brûlants d'actualité, qui sauront conquérir tous les lecteurs.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Émilie Bolduc, librairie Le Fureteur

    C’est avec beaucoup d’excitation que j’attendais ce nouveau livre de Dominique Demers. Sachant qu’il s’agissait pour elle d’un roman « qui touchera le plus grand nombre de lecteurs », j’étais plus qu’impatiente de découvrir cette incroyable histoire. Nous ferons ainsi la connaissance de Mélodie et de Jean-Baptiste, deux adolescents totalement différents l’un de l’autre. Alors que l’une vit seule avec sa mère et tente de se remettre d’un chagrin d’amour, l’autre vient d’une grande famille bien ancrée dans les valeurs religieuses et a une passion pour les oiseaux. Alors que tout semble les opposer, un lien grandissant se formera entre eux. En utilisant des sujets très actuels de notre société, Dominique Demers nous accroche sur la réalité de ces deux adolescents. Il s’agit, selon moi, d’un roman passionnant qui marquera notre littérature et qui se transmettra d’une génération à une autre ! Dès 14 ans.

Les libraires vous invitent à consulter

Les lauréats des Prix littéraires du Gouverneur général 2019

Par publié le

Vous aviez faites vos prédictions parmi les finalistes aux Prix littéraires du Gouverneur général pour l’année 2019? Le verdict est maintenant tombé. Sept gagnants ont été élus par leurs pairs et reçoivent chacun une somme de 25 000$. Quant à leurs éditeurs, un montant de 3000$ leur est attribué. Les finalistes reçoivent chacun 1000$.   ROMANS ET NOUVELLES Jury : Hervé Bouchard, Blaise Ndala et Élise Turcotte Résumé de l’éditeur : Quand mon père est mort, je n'ai pas hérité de boîtes pleine

Prix littéraires du Gouverneur général 2019 : les finalistes

Par publié le

Le Conseil des arts du Canada célèbre annuellement le meilleur de la littérature d’ici par l’entremise des Prix littéraires du Gouverneur général. Cette année ne fait pas exception à la règle. Le réseau Les libraires est encore une fois très fier d’être un partenaire de cette haute distinction qui félicite, encourage et fait la promotion des œuvres et des auteurs du pays. Cinq ouvrages honorent chacune des six catégories. Les finalistes reçoivent un montant de 1000$, tandis que le lauréat, qui

12 fois inspiré par la faune québécoise

Par publié le

Cette année encore, le réseau Les libraires est fier de supporter l'initiative « Le 12 août, j'achète un livre québécois! ».  Dès le 1er août, visitez chaque jour cette page pour découvrir des suggestions de lectures concoctées par les indépendants. Une sélection vous sera dévoilée chaque jour! Quel que soit votre choix, nous vous invitons à visiter votre libraire indépendant ou à vous rendre sur le site leslibraires.ca! Montrez-nous vos achats québécois sur Facebook ou Instagram en utilisant

12 livres pour des ados avides d’émotions!

Par publié le

Cette année encore, le réseau Les libraires est fier de supporter l'initiative « Le 12 août, j'achète un livre québécois! ».  Dès le 1er août, visitez chaque jour cette page pour découvrir des suggestions de lectures concoctées par les indépendants. Une sélection vous sera dévoilée chaque jour! Quel que soit votre choix, nous vous invitons à visiter votre libraire indépendant ou à vous rendre sur le site leslibraires.ca! Montrez-nous vos achats québécois sur Facebook ou Instagram en utilisant

Éloge de la lenteur

Par publié le

Quelle est la différence entre un roman pour adolescents et une œuvre visant les adultes, outre l’âge des personnages principaux? À cette question, plusieurs spécialistes répondent que tout est dans le rythme, dans l’accroche. Que l’adulte peut accepter de voir le décor se construire peu à peu durant soixante-quinze pages, mais que l’ado zappera, forcément. Les romans visant ce public se doivent donc d’être enlevants dès le départ, captivants. Parce que sinon, devant un pavé de plus de 300 pages

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres