On peut plus rien dire

Éditeur CARDINAL
Paru le
Papier ISBN: 9782924646489
Disponibilité en librairie :
Quantité

Consacrée par la sous-culture web, l’expression « Social justice warrior » désigne des militants nouveau genre qui semblent s’offusquer pour un rien et ne ratent aucune occasion de saisir leur clavier pour le clamer haut et fort. Ultra réactifs, ils usent de leur voix sur les réseaux sociaux pour s’attaquer aux discours qu’ils considèrent comme racistes, misogynes, spécistes ou encore classistes. Hypersensibles ou acharnés, héros ou bourreaux : qui se cache derrière la caricature? Qu’est-ce qui les motive, et surtout, comment leur démarche s’inscrit-elle dans un projet de société au 21e siècle? Directement concernée par l’appellation, Judith Lussier se plonge au cœur du phénomène, questionne ses limites et part à la rencontre de ces individus qui ont tellement à cœur de défendre leurs idéaux de justice sociale qu’ils finissent parfois par s’en rendre malades.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Athéna Whitton-Clément, librairie Pantoute (Québec)

    Des luttes qui persistent aux plus récentes, Judith Lussier retrace divers événements et valide les actions — ou illustre les contradictions — des social justice warriors. Liberté d’expression oblige, les opinions fusent, nourrissant des débats parfois constructifs sinon sourds ou violents. En dépit des frustrations que ces critiques peuvent générer, le droit de réplique se démocratise. Ceux qui avaient l’apanage de la parole publique doivent accepter ce partage de tribune. Chaque voix a sa raison d’être entendue, d’où l’existence de ces guerriers. Lire cet essai aide à passer de l’autre côté du « filtre » d’actualité, quels que soient nos valeurs et principes. On peut plus rien dire ? Si. Mais il vaut mieux se préparer à la réponse qui suivra.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres