Vendeurs sont-ils tous des prédateurs? (Les)

Non disponible.

Étant donné qu’environ 40 p.cent de la population travaille de façon directe ou indirecte dans la vente, nous sommes à peu près tous touchés par la question de savoir si tous les vendeurs sont des prédateurs. En fait, nous sommes tous des vendeurs à notre façon : nous «vendons» nos idées, nos opinions, nous faisons une vente de garage, nous offrons nos services. Si nous ne nous considérons pas comme des vendeurs, des proches, eux, le sont probablement. Ce qui veut dire qu’il y a quelque part des proies…des proies, par exemple, de Vincent Lacroix, d’Earl Jones, de Bon Madoff. N’avons-nous pas été floués nous-mêmes à un moment dans notre vie ? Le vendeur qui veut savoir s’il est perçu comme un prédateur est invité à suivre un parcours de découvertes qui l’amène à répondre lui-même à la question et à voir de quel côté il penche : est-ce celui de prédateur ou de proie ? Il réalisera que le vendeur et l’acheteur sont à la fois des prédateurs potentiels et des proies potentielles.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres