Estuaire, No 175

Éditeur ESTUAIRE
Collection : Estuaire
Paru le
Papier ISBN: 9782921019316
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Qu’on le veuille ou non, l’Internet est fait de nous qui l’avons créé, nourri, parasité, cassé, réanimé. Il nous angoisse quand il nous faut passer la tête dedans, parce qu’on en ressort difficilement. Ça coince. En fait, on n’en sort pas du tout, et les auteures et auteurs que nous sommes doivent composer avec cette réalité, jusqu’à nous en faire un matériau d’écriture, jusqu’à l’intégrer à notre tissu langagier, comme c’est le cas dans les suites de poèmes de ce numéro. On ne s’étonne plus de réfléchir sous forme de statut Facebook, encore moins de tweeter à l’avance dans notre imagination, ni de voir notre mère à travers un filtre Instagram. On repense à ce statut chien qu’on n’écrira jamais, à cette photo qu’on ne publiera pas à moins d’être feeling, car ce serait la fin de soi, ou de l’autre, ou des deux. L’Internet a une temporalité zéro, il a toutes les temporalités, que sais-je encore, un chaos bien à lui qui se déplace à son aise, trickster aguerri, et qui nous fait chercher sa frontière – notre frontière – à tâtons.   - Extrait du liminaire « Pomme toute »

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres